10 conseils pour organiser un road trip

blog voyages, Conseils voyageurs, Mes Road Trip aux USA

La Californie, l’Australie, la Floride, trois zones du globe qui m’ont enchanté pour mes road trips. J’adore cette formule de voyage pour visiter plusieurs villes dans un même pays. Evasion et sentiment de liberté. Les meilleures vacances pour moi. #loveandadventure 

Avant de vivre tout cela, il faut s’organiser un minimum en amont.

Durant les longs trajets de mon dernier road trip en Australie, j’ai noté mes astuces pour organiser un road trip, qui je l’espère, vous seront utiles. Elles m’ont également bien servi lors de chaque voyage aux USA.

 

 

C’est parti pour les conseils …….

“Au tout début de l’organisation de mon road trip, j’identifie les grandes étapes. Google Maps est mon meilleur ami pour l’élaboration de mon itinéraire. Intuitif et complet. Je veille à ne pas avoir fréquemment de grosses distances d’une étape à l’autre (par là j’entends plus de 2h/3h), surtout si elle s’enchaîne chaque jour/tous les deux jours. La fatigue peut rapidement se faire sentir entre le décalage horaire, l’éventuel mal du pays, ….”.

Je prends l’option GPS dans ma location de voiture. Les applis iPhone GPS ne me conviennent pas et ne me rassurent pas. Vous êtes nombreux à m’avoir conseillé des applications mais je préfère avoir un GPS. Je le demande toujours avec l’option langue française (éventuellement le français canadien)”.

“Je m’assure d’avoir une voiture avec une prise USB pour mon iPhone. J’utilise souvent mon smartphone pour les réseaux sociaux, la musique, l’appareil photo, les mails (oui même en vacances), FaceTime … Avec la prise USB, je peux le recharger entre deux étapes”.

“J’enregistre toutes les adresses hors connexion dans l’application Google Maps (hébergements, restaurants, points d’intérêt, …) ou dans la fonction notes de l’iPhone. Il m’arrive aussi d’imprimer mes confirmations de réservation car on ne sait jamais si j’égare mon téléphone !”

“J’ajoute le supplément pour l’option second conducteur. Le conducteur principal peut se sentir mal alors autant anticiper si je dois conduire même si c’est loin d’être un plaisir”.

“Avant je courais systématiquement d’un endroit à un autre, pour en voir le plus possible. Aujourd’hui, c’est différent. Mon état d’esprit quand je voyage : do less, enjoy more. N’oubliez pas que vous êtes en vacances. Profitez de chaque moment de votre road trip, vivez les, ne les subissez pas ! ”

“Avant le départ, je me renseigne sur le code de la route de ma destination : péages, priorités, feux, rond point, dépassement, types panneaux, dangers potentiels … C’est ultra important pour bien se préparer”.

“Je m’informe sur l’heure du coucher du soleil (le site accuweather.com le fait très bien). Pourquoi ? Il est plus facile de conduire de jour dans un pays étranger. Comme je vous l’ai dit dans l’astuce précédente, le code de la route change alors de nuit c’est encore plus challengeant. Je me souviendrais toujours de ce grand kangourou croisé en pleine nuit sur une route en Australie. Ou bien de la galère pour s’orienter de nuit à Naples en Floride après une grande journée de route #cerveauenebullition“.

“Depuis l’incident de la roue crevée à Vegas, je ne fais plus l’impasse sur l’option assurance multi-risques pour être tranquille et sereine en toutes circonstances. Prenez là même si ça coûte plus cher. Je n’hésite à pas demander toutes les explications à mon loueur de voiture en cas de pépin sur place. Il se peut aussi que votre carte bancaire ait cette option. Renseignez vous sur les conditions exactes.”

“Je suis vigilante à l’état de la voiture lors du pick up pour éviter les amalgames au retour. Par ailleurs, je n’oublie pas de demander le type d’essences“.

 
Voilà mes principales astuces. J’en ai certainement oublié alors n’hésitez pas à partager les vôtres sous l’article.
Belle journée !

On partage ?