5 méthodes pour améliorer son anglais avant de voyager

Divers

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours adoré la langue anglaise. C’était une matière où j’avais de bonnes notes à l’école. J’étais même inscrite à l’option anglais renforcé en seconde générale. Même si j’aurais préféré les Etats-Unis, mes parents m’ont aussi envoyé de nombreuses fois en Angleterre (Londres, Bristol, Plymouth) pour y cultiver mon anglais. Si vous avez l’occasion de faire un Séjour linguistique USA , foncez ! Peu importe la zone du globe, c’est déjà un grand plus de vivre ce type d’expériences.

Aujourd’hui, comme je le soulignais dans l’article “Faut-il bien parler anglais pour voyager à New York “, j’ai un niveau d’anglais pro car j’ai la chance de pouvoir l’utiliser au quotidien dans le cadre de mon travail à Paris. Toutefois, j’ai quand même recours à diverses méthodes pour améliorer tous les jours mon anglais et ne pas régresser comme je ne peux pas continuer à financer une école de langue sur une deuxième année consécutive.

Je trouve intéressant de partager ces méthodes avec vous afin de vous aider à progresser avant de voyager à New York ou ailleurs.  C’est toujours un plus de parler un minimum l’anglais pour mieux s’orienter, échanger avec les locaux, assister à un one man show .. Et puis vu le nombre de mails que je reçois, je sais que vous êtes beaucoup à stresser sur ce point avant de décoller !

Alors voilà mes cinq méthodes favorites :

Lire quotidiennement la presse en anglais. Pour ma part, je lis beaucoup la presse new-yorkaise sur mon smartphone dans le métro : The New York Times, Vogue, The New Yorker, Gothamist, etc.. C’est un vrai plus qui me permet de développer mon vocabulaire tout en apprenant énormémement sur l’actualité de New York. Vous pouvez trouver un sujet qui vous plaît et faire la même chose. Il y a de nombreux blogs aux USA avec des sujets intéressants. Les réseaux sociaux sont aussi une valeur ajoutée, notamment les pages Facebook & Twitter des magazines d’actualité, mode, lifestyle américains.

Regarder le plus souvent possible des films et séries américaines en V.O, au moins avec le sous-titre en anglais quand je suis fatiguée.

Revoir les bases de temps en temps. Pour ma part, je viens d’acheter le livre Essential Grammar in Use (Cambridge) pour faire un petit refresh des bases. Ca ne fait pas de mal ! Vous avez aussi la Facebook (et gratuite) pour apprendre l’anglais, par exemple @English is Fun.

Dès que l’opportunité se présente à moi, je parle anglais. Il faut reconnaître qu’à Paris, les occasions ne manquent pas : touristes, pub anglais, nombreux anglophones (quand je bossais chez Apple, j’avais l’impression d’être aux USA vu le nombre de collègues américains), … Bref, il faut parler anglais dès que l’occasion se présente afin de perfectionner son écoute mais aussi son oral (mieux prononcer les mots, avoir un débit fluide) !

– Quand j’ai du mal à comprendre un mot, je n’utilise plus un dictionnaire français/anglais mais un dictionnaire anglais tout court. Pourquoi ? Car il me définit en anglais le terme recherché et du coup, j’enrichis encore plus mon vocabulaire. Oxford dictionary of English est parfait.

Voilà pour mes cinq méthodes pour perfectionner mon anglais au quotidien et être toujours plus à l’aise pour mes voyages. Et vous, quelles sont vos les vôtres ? Sont-elles différentes ?


On partage ?