5 méthodes pour améliorer mon anglais avant de voyager

Conseils pratiques

 

J’ai toujours aimé l’anglais. A l’école, c’est une matière où j’avais plutôt de bonnes notes. J’étais même inscrite à l’option anglais renforcé en seconde générale. Partir en Angleterre pour des séjours organisés (Londres, Bristol, Plymouth) ou les échanges par courrier avec des correspondants ont certainement contribué à mon engouement pour la langue de Shakespeare. Toutefois, je ne vous cache pas que mon french accent lui reste là 😉

Des raisons professionnelles ou personnelles me donnent envie d’améliorer constamment mon anglais. C’est un vrai plus pour enrichir mes expériences de voyage : m’orienter, échanger avec les locaux (rien que pour ça), assister à un Broadway Show, lire la presse locale, gérer les situations urgentes, découvrir une destination avec un guide local privé …. D’ailleurs, la photo utilisée pour cette article a été prise durant une visite guidée à Squeaky Beach en Australie avec un jeune australien. Je ne suis pas certaine d’avoir compris tout ce qu’il me disait car ce n’est pas le même anglais qu’aux Etats-Unis ou UK mais j’ai réussi à comprendre l’essentiel pour en savoir davantage sur ce si beau pays !

Voici mes techniques pour améliorer mon anglais, ne pas me reposer sur mes lauriers.

Je prends de temps en temps des cours en ligne sur Skype à l’unité lorsque j’en ressens le besoin. J’ai déjà souscrit à des packages de plusieurs mois sur les sites des grandes écoles online mais je ne suis pas assez assidue ! Alors, j’ai pris la décision de m’orienter vers les plateformes de professeurs particuliers sans engagement avec des prix moins onéreux. Je peux alors mieux caler mes rendez-vous dans mon planning. J’ai repéré Preply.com (vous connaissez ?) avec des sessions à dix euros l’heure en moyenne. Je vous ferais un retour bientôt sur mon expérience ! N’hésitez pas à me communiquer d’autres sites que vous avez testé.

 

0 5 méthodes pour améliorer mon anglais avant de voyager

Je lis au quotidien la presse new-yorkaise sur mon smartphone : The New York Times, Vogue, The New Yorker, Gothamist, etc.. Ca me permet de développer mon vocabulaire tout en apprenant énormémement sur l’actualité de New York, sujet qui me passionne. Je vous incite à trouver un thème qui vous plaît pour faire la même chose. On apprend beaucoup plus vite ainsi ! En buvant une tasse de thé, je flâne également sur mes blogs anglophones favoris ainsi que sur leurs réseaux sociaux : A Cup of Jo, Songs of Style, Rachel Martino, The Style & Beauty Doctor, …. L’avantage par rapport à la presse traditionnelle c’est que l’on découvre des expressions plus familières, l’argot américain.

Je regarde le plus souvent possible des films et séries américaines en V.O, au moins avec le sous-titre en anglais quand je suis fatiguée. En ce moment, je regarde la dernière saison de Girls, la nouvelle de Prison Break (OMG je suis accro) ou encore Insecure ! J’ai même prévu de me refaire l’intégrale de Gossip Girl & Scandal.

Je revois de temps en temps les bases avec le livre Essential Grammar in Use (Cambridge) pour faire un petit refresh. Ca ne fait pas de mal ! Vous avez aussi la page Facebook (et gratuite) @Englishisfun pour apprendre l’anglais, par exemple.

Je profite de toutes les opportunités pour parler anglais, comme orienter les touristes étrangers recherchant une direction dans la capitale. Je ne m’y suis jamais rendue, mais des événements “soirées toutes langues” sont organisés chaque semaine à Paris par exemple au Denfert Café.

– Quand j’ai du mal à comprendre un mot, je n’utilise plus un dictionnaire français/anglais mais un dictionnaire anglais. Pourquoi ? Il me définit en anglais le terme recherché et du coup, j’enrichis encore plus mon vocabulaire. Oxford dictionary of English est parfait.

Voilà pour mes cinq méthodes pour perfectionner mon anglais au quotidien et être toujours plus à l’aise pour mes voyages. Et vous, quelles sont vos les vôtres ? Sont-elles différentes ?


On partage ?