Ca vous tente un tour du monde ?

Ma vie à Paris

Il y a quelques jours, j’ai eu l’opportunité de rencontrer aux Salons du Tourisme la jolie Marion du blog voyage « Mademoiselle Voyage ».  Vous connaissez ?

Nous avions sympathisé sur Instagram et nous nous étions promis de nous voir dès son retour à Paris. En effet, globe trotteuse dans l’âme, Marion a décidé de partir en tour du monde avec son compagnon. Sur son blog, vous trouverez de magnifiques clichés mais aussi des informations ainsi que des expériences insolites pour voyager à travers le monde : Birmanie, Pérou, Namibie, Colombie, Vietnam … ça me fait rêver !

Quand je l’ai enfin rencontré, je n’ai pas pu m’empêcher de lui poser des questions sur son tour du monde. Ce type de projet ambitieux m’a toujours intrigué.

En quelques minutes, j’ai trouvé ses anecdotes passionnantes, sa façon de voyager inspirante, son organisation avant le départ bien rôdé et son retour à Paris bien préparé #3615commenteviterladepression.

 

 

Je ne sais pas pour vous, mais plus d’une fois, j’ai déjà envisagé de tout lâcher et de partir faire un tour du monde avec Christophe. Mais quand j’y pense plus sérieusement, plusieurs points me freinent.
Par exemple, en région parisienne, il est très difficile de se loger, alors laisser mon appartement même s’il est possible de stocker mes affaires en faisant appel à un service de garde meuble comme Costockage par exemple,  ça me paraît un peu compliqué. Nous n’avons jamais fait de déménagement car on ne lâche pas aussi vite son appartement en Ile de France.

Et pourtant, selon moi, il ne suffit que d’une chose : oser !

 

Oser réaliser son rêve pour découvrir les merveilles du monde ….

Oser utiliser une partie de ses économies pour un projet aussi fabuleux …

Oser demander un congé sans soldes d’un an ou abandonner son poste en espérant en trouver un autre équivalent ou meilleur au retour …..

Oser ne pas voir ses proches durant plusieurs mois ….

Oser …… Tout simplement oser !

 

Aujourd’hui, Christophe et moi, nous n’osons pas. Nous avons tous les deux de bonnes situations professionnelles, divers projets qui nous retiennent dans notre routine. Et pourtant, nous le savons : on a qu’une seule vie, il faut vivre autant que possible ses rêves. Alors pourquoi n’osons-nous pas franchir ce cap ? Plus facile à dire qu’à faire. Ça mérite tout de même d’y réfléchir encore et encore.

Pour le moment, je n’ose pas mais qui sait après tout peut-être qu’un jour je vous annoncerai mon grand départ pour un tour du monde.
Et vous, y avez-vous déjà pensé ?


On partage ?