Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

Conseils pratiques

Comme vous le savez, nous avons récemment fait l’acquisition d’un drone DJI MAVIC PRO avant notre voyage aux Philippines. L’idée nous est venue en visionnant de nombreuses vidéos sur ces magnifiques îles.

Nous l’avons aussi équipé avec quelques accessoires sur lesquels nous reviendrons un peu plus bas dans l’article.

Cet article ne pourra pas traiter de toutes les fonctionnalités possibles avec le drone DJI MAVIC PRO. Vous trouverez sur le net bon nombre de reviews à ce sujet comme pour le drone PARROT.

 

L’ouverture et la première utilisation de notre drone DJI Mavic Pro

Lorsque nous avons ouvert pour la première fois la boîte de notre drone DJI MAVIC PRO, nous étions comme des enfants. Tout est beau et ce petit jouet donne envie d’être utilisé de suite. Il faut simplement installer l’application dans votre téléphone ou tablette, suivre quelques étapes de départ. Je recommande néanmoins de visionner quelques vidéos de premiers vols avec le drone ou prises en main afin de ne pas avoir trop de difficulté. Vous avez le choix sur YouTube !

En ce qui nous concerne, pris par les préparatifs pour le voyage aux Philippines et nos activités professionnelles, nous n’avons pas eu le temps pour faire nos premiers vols d’essai en France. C’est donc sur l’île de Siargao aux Philippines dont nous vous parlons dans cet article que nous avons réalisé notre premier vol avec un drone. Que de stress malgré les vidéos visionnées ! Cela parait un peu bête, mais je n’étais pas très rassuré au départ, car il y a tout de même une prise en main à se faire et cela aurait été malheureux de planter le drone dès le 1er jour. Nous étions donc sur la plage et j’ai fait un vol avec notre drone DJI Mavic Pro en basse altitude et sans jamais survoler l’eau. Mais au moins, j’ai pris confiance dans les déplacements et aussi avec toutes les indications présentes sur la télécommande et le téléphone.

Ce premier vol avec notre DJI MAVIC PRO a été réalisé en mode débutant qui bride un peu les fonctionnalités ce qui est plutôt bien vu, mais cela reste quand même assez vif dans les déplacements.

 

bamboo-garden-san-isidro-matin-drone-1 Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

Ce petit stress ne dure pas très longtemps, car le plaisir arrive très vite et les retours vidéos que l’on a en direct sur le téléphone vous donnent des sensations folles. Les vingt minutes de vol, en moyenne pour ce modèle de drone DJI Mavic Pro, passent assez vite et après l’atterrissage on a qu’une envie … mettre une nouvelle batterie et repartir.

 


La prise en main de notre drone DJI Mavic Pro et la réglementation

Il faut savoir que le drone DJI MAVIC PRO est très complet et permet des réglages très personnalisés. En effet, vous pouvez définir des modes de vols, des temps de réponse, personnaliser des actions sur certains boutons de la télécommande …

Je ne pourrai pas rentrer dans le détail et cela sera à explorer de votre côté, mais je peux vous dire que je continue encore aujourd’hui à modifier au fur et à mesure de mes vols certains réglages. Je pense que les possibilités sont tellement énormes que c’est aussi une étape de plus que de faire ces petites modifications avant de voler. C’est en sorte la préparation de votre vol.

En ce qui concerne les commandes, les joysticks de la télécommande du drone DJI Mavic Pro vous permettent donc d’initier les déplacements de votre drone en avant, arrière et latéral. Vous avez aussi des boutons pour la prise de photo/vidéos, des molettes pour l’inclinaison et l’exposition lumière de la caméra. Et enfin, vous pouvez aussi interagir avec les menus sur le téléphone pour donner des réglages en temps réels. Comme je vous le disais plus haut, c’est ultra complet et plus on l’utilise plus cela devient naturel.

 

drone-christophe Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

Je conseille vivement de faire quelques vols à très basse altitude (10 à 15m) et en terrain dégagé pour vous familiariser avec votre drone avant de lancer dans des vols plus lointains.

Une fois que vous avez fait vos petits réglages et que vous pensez avoir suffisamment d’aisance dans le maniement, vous allez avoir envie de faire des vols plus haut et plus loin. C’est alors que rentre la notion de législation et réglementation de l’espace aérien. Pour ma part, avant de me lancer dans des vols de production de photo et vidéo j’ai pris du temps pour me renseigner sur la législation et sur les bonnes pratiques. C’est d’ailleurs une chose à faire régulièrement, car le sujet est sensible, en constante évolution et peut changer en fonction du pays.

Je vous propose ici un pêle-mêle non exhaustif des règles qui me semble très importantes et que je m’impose, quelle que soit la destination où je voyage avec mon drone :

-Vol à moins de 150 mètres de hauteur

-Avoir le drone toujours en vue

-Pas de vols à proximité des aérodromes, aéroports, héliport …

-Pas de vols par mauvais temps

-Pas de survol d’habitations sans accord

-Prévenir les personnes aux environs que je vais faire décoller un drone

-Demander l’accord dans les parcs nationaux

-Anticiper le retour du drone avant l’alerte de batterie, car la météo peut changer

-Ne pas faire voler en même temps qu’un autre drone pour éviter la collision

Dans l’application de mon DJI Mavic Pro, il y a une carte qui se met à jour pour donner des informations très utiles sur la possibilité ou non de survol. L’application peut aussi être paramétrée  pour interdire les vols passé une hauteur et distance définies ce qui vous met dans de bonnes conditions de vol.

 

Pour plus d’information sur les règles à respecter, vous trouverez votre bonheur sur les sites suivants : drones.com, helicomicro.com, geoportail.gouv.fr, data.gouv.fr

 


Mes expériences de vols en France et à l’étranger avec mon drone DJI Mavic Pro

 

Philippines

Nous avions fait le nécessaire pour informer les compagnies aériennes du fait que nous voyagions avec un drone et donc avec des batteries au lithium. Nous avions donc des communications par mail pour le prouver si besoin. En somme, nous n’avons eu qu’une sollicitation à ce sujet pour un vol entre deux iles. Par contre, à chaque contrôle des bagages en cabine, j’ai dû expliquer à quoi les batteries servaient et pourquoi je les protégeais ainsi. Il faut savoir qu’elles ont une forme différente de ce qui est connu des autorités d’où le fait d’être contrôlé.

 

drone-EL-NIDO-philippines--430x242 Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

J’ai réalisé plusieurs vols dans différentes îles des Philippines. Les paysages sont superbes et les couleurs très vives. J’ai toujours pris le temps d’annoncer que nous allions faire voler le drone et cela nous a toujours bien aidé, car bizarrement, il nous a connecté à la population. Les curieux se sont approchés et nous avons aussi pu montrer l’île sous un autre angle de vue à ses propres habitants. Un moment magique et suspendu dans le temps.

 

Pour l’intensité de la lumière et le niveau des couleurs, nous avons ajusté des filtres en fonction de l’heure et des endroits où nous faisions voler le drone. Vous retrouverez les accessoires en fin d’article.

Pour les questions de réglementation, aucun problème. Les Philippins ont été très heureux que nous prenions des photos et vidéos avec le drone. Nous avons même envoyé récemment des photos pour les remercier de l’accueil.

Si j’avais quelque chose à modifier pour un prochain voyage dans cette partie du monde, ce serait de prendre un sac complètement étanche pour les balades en bateau et pour les pluies sur les îles. Nous n’avons pas eu de problème cette fois-ci, mais je me suis fait quelques frayeurs a descendre des bateaux et porter mon sac en l’air à bout de bras, etc…

 

Antibes

Si vous consultez la carte pour la France, vous allez vous apercevoir des contraintes de vols pour les hauteurs et les habitations. Je n’ai donc pas fait de folie avec mon drone DJI Mavic Pro. J’ai fait voler le drone 15 minutes à peine et simplement pour prendre des photos de la côte.

Les passants sont toujours très curieux et c’est évidemment plus simple d’exprimer l’objectif de ce genre de vol.

 

drone-mavic-pro-antibes Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

Oregon

Pour les USA, la chose a été plutôt simple aussi. Nous avions pris les devants en envoyant quelques mails pour avoir des informations. En réalité, malgré la rumeur commune, toutes nos demandes dans les parcs nationaux, les plaines, les plages ont étés acceptées par les autorités. J’ai peut-être eu de la chance, c’est possible. Je suis toujours arrivé avec le sourire et en expliquant ma démarche. J’ai aussi donné un temps de vol et je n’ai jamais abusé ce qui nous a permis d’avoir de superbes interactions avec tous.

Nous avons donc pu faire des vols avec notre drone à Cannon Beach, Ecola Park, Newport Beach, Hood River …

Le climat était vraiment très bon et lorsque l’incendie de forêt s’est déclaré, je n’ai jamais fait voler le drone si je n’avais pas de visibilité suffisante.

 

oregon-blog-voyage Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

Islande

Il faut savoir que l’Islande est un terrain de jeu très connu pour les drones. Il est possible de le faire voler pratiquement partout. Les paysages sont dingues de couleurs, changeants et surprenants. Les opportunités ne manquent pas en Islande et le vrai jeu réside dans le fait de s’adapter à la météo.

 

drone-mavic-pro-islande-1 Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

Nous l’avons donc fait voler un peu partout sauf sur le glacier. Je n’ai pas eu de problème avec les températures et je ne pourrai pas donner d’information sur le froid et l’incidence sur le drone ou les batteries.

drone-mavic-pro-blog-voyage Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 


Les photos / vidéos de notre DJI MAVIC PRO et montage

Il est possible de faire des photos et des vidéos à partir du drone. Il est doté d’un espace pour y mettre une puce MicroSD pour stocker tout ça.

De notre côté, nous faisons en général une moitié de vol pour les photos et l’autre moitié pour la vidéo. Si nous avons le temps et que le paysage, les conditions météo le permettent alors nous consacrons une batterie, soit 20 minutes max, pour la photo et l’autre pour la vidéo.

Comme je vous le disais au début, il est possible de tout configurer. Vous avez accès à de nombreux types de formats votre drone DJI Mavic Pro, un drone avec caméra jusqu’à la 4K ou FULL HD pour la vidéo par exemple ou avoir du RAW en photo avec 12MPixel.

Voici par exemple la première vidéo que nous avions publié sur notre page YouTube pour les Philippines.

 

 

Comme nous voyageons avec notre MacBook Pro, nous vidons les puces au fur et à mesure pour ensuite faire un premier tri le soir tranquillement à la maison. Cela nous permet aussi de poster quelques clichés sur nos comptes Instagram @rever_grand_voyager_ensemble @we_love_new_york.

Pour la partie de montage vidéo, nous utilisons un logiciel dédié sur notre Mac, mais sachez que cela prend beaucoup de temps. SI vous préférez avoir un aperçu plus rapide, sachez que l’application DJI que vous utilisez pour piloter le drone propose aussi un éditeur de vidéo. Par ailleurs, il propose aussi un montage qu’il génère automatiquement et qui peut être retouché par vos soins. En général, c’est assez sympa à visionner et c’est plutôt réussi.

L’application permet de faire le partage de vos photos et vidéos sur vos réseaux préférés ce qui vous permettra de faire vivre votre expérience à vos proches.

 

 


Les fêtes de Noël approchent et vous avez peut-être envie de vous faire plaisir en vous offrant aussi le drone DJI Mavic Pro.

Voici la liste complète de notre matériel pour le drone, visible ci-dessous de gauche à droite :

Drone Mavic Pro (dispo ici)Sacoche de rangement DJ, 2e batterie DJI (dispo ici)Pochette anti-feu spécifique pour le transport en cabine des batteries lithium (dispo ici)Protection Joystick Manette (dispo ici)Extension de pied (dispo ici) pour les atterrissages sur des zones avec du sable, herbe, cailloux, Filtre POLARPRO (dispo ici)Batterie externe RAVPOWER pour recharge de la télécommande / iPhone

 

drone-mavic-pro Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

 

 

Pour conclure, j’espère vous avoir donné un aperçu de mon plaisir à faire voler ce drone. Je suis pressé de lire vos commentaires dans lesquels je vous invite à poser des questions qui me permettront de compléter ou faire un nouvel article avec l’ensemble de vos questions.

232182b05e7ef804314e537abff789aa?s=100&d=mm&r=g Notre drone DJI Mavic Pro pour voyager autrement

Je m’appelle Christophe et je suis le compagnon de Viviane.

J’aime découvrir de nouvelles destinations pour ce qu’elles m’apportent au quotidien. Des regards échangés ou des vues magnifiques sur la nature, tout ces instants sont pour moi à l’origine de ce que je recherche dans un voyage. J’aime être en immersion dans de nouveaux pays, prendre les habitudes locales pour me fondre parmi les habitants et j’adore les Road Trip.
Dans la vie personnelle ou sur le blog, nous sommes complémentaires et mon objectif sera d’apporter des articles sur nos destinations et nos expériences à travers le monde.
Je partage et échange quotidiennement sur les voyages au travers de mon compte instagram @rever_grand_voyager_ensemble.


On partage ?