05.02.2014 - Divers, Préparer son voyage à New York, Travel Tips, conseils pour voyager

Faut-il bien parler anglais pour un voyage à New York ?

parler anglais pour un voyage - Ici à San Francisco, recherche d'une direction.

 

Vous êtes nombreux à me contacter par mail pour partager votre inquiétude sur la question : faut-il bien parler anglais pour un voyage à New York ?  Don’t worry ! (Ne vous inquiétez pas !). L’anglais est loin d’être un frein 🙂

Vous pouvez bien entendu, choisir de partir avec votre niveau “novice”. Ne stressez pas ! De 2007 à aujourd’hui, mon niveau d’anglais a vraiment évolué. Le séjour linguistique avec Kaplan, mes cours en ligne (EF English Live, Rosetta Stone, …) et les séries américaines en V.O m’ont aidé à mieux maîtriser la langue. Je suis encore loin d’être satisfaite de mon niveau mais je pense être sur la bonne voie.


Avant de partir

Si vous avez vraiment de faibles notions, avant de partir je vous recommande de faire un tout petit refresh des bases : comment poser une question sur le prix d’un produit, demander une direction, la conjugaison des verbes réguliers et irréguliers, sans oublier le vocabulaire qui revient souvent (boissons, toilettes, etc …). En général dans les guides, il y a toujours une petite rubrique avec le vocabulaire classique. Vous pouvez aussi vous amuser à visionner des films ou séries en VO, à écouter des titres musicaux en anglais pour travailler votre écoute avant le jour J.

Si vous avez une tablette ou un smartphone, vous pouvez vous noter les mots essentiels dans l’application Notes afin de les retrouver facilement. Par ailleurs, vous pouvez télécharger des applications hors lignes sympathiques telles que Google Translator ou Bing Translator. Si vous avez accès à Internet, je vous recommande le site Reverso. Vous pouvez la jouer à l’ancienne en apportant votre petit dictionnaire.

N’oubliez pas aussi de réserver le maximum d’excursions avant de partir pour ne pas perdre de temps sur place surtout si vous ne maîtrisez pas la langue. En général, les sites proposent une interface française, c’est donc bien plus simple.  Si votre voyage est dans plusieurs mois, essayez vraiment de vous consacrer un peu à la langue pour avoir les bases sur place.

 

Sur place

Je vous invite tout d’abord à lire mon article sur le passage à l’immigration américaine. Il vous permettra de mieux comprendre les grandes étapes lors de votre arrivée aux Etats-Unis. Elles sont loin d’être insurmontables même si vous ne parlez pas très bien l’anglais.

Sur place, les new-yorkais sont très patients. D’ailleurs, encore lors de mon dernier voyage, avec mon accent français, ils n’ont pas hésité à plusieurs reprises à me demander ma ville de résidence en France, à dire des mots en français, ils adorent ça. Et pas que dans les lieux touristiques, bien au contraire !  Ils sont très ouverts. Vous pourrez alors suffisamment vous débrouiller avec quelques mots. Même à l’arrivée à l’aéroport, n’ayez aucune crainte pour passer le contrôle, ils sont encore plus cools avec les novices en anglais.

Le plus gros point négatif, c’est que vos conversations avec les locaux, seront limités car vous n’arriverez pas à faire de longues phrases ou à les comprendre parfaitement. C’est très appréciable de les écouter parler de la vie à New York, des coins branchés de la ville et de tas d’autres choses.


Alors l’ anglais pour un voyage à New York est-il vraiment indispensable ? Bien sûr que non, foncez ! Si vous avez des astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires  😉

A bientôt, notamment sur ma page Instagram @we_love_new_york



  1. David dit :

    Moi qui ne parle pas Anglais je suis parti seul a New york et ca cest super bien passé,quelque mot a savoir,quelque phrase typique et on peut aussi ce faire comprendre avec les gestes,je suis tombé en tout cas sur des gens vraiment super et pour anecdocte la fille la plus adorable c etait chez Brooklyn industries a Brooklyn ou la vendeuse me parlé via Reverso(site de traduction) sur son ordinateur.La langue Espagnol peut aussi vous servir car il y a beaucoup de Mexicain.
    Vive New york 😉

  2. Natacha dit :

    Oui comme tu le dis, l’essentiel est de revoir les questions les plus courantes. Pour le moment lors de mes séjours, je n’ai pas eu vraiment de soucis…

  3. Kalea Carter dit :

    Pour ma part, j’adore la langue anglaise, c’est instructif de regarder des séries et des films en VOST, ce qui m’aide bcp, mais malheureusement je comprends plus que je n’arrive à m’exprimer, enfin dans ma tête c’est simple et clair mais pour le sortir c’est une autre histoire (surtt par peur de l’accent) ! Mais ça ne freine en rien un voyage à NY car en effet ils sont patients et adore discuter même pour une petite conversation, ca met plus à l’aise et on prend confiance en soi !

    • Viviane PAJ. dit :

      Ouais Kalea, le souci c’est que lorsque l’on ne pratique pas assez (ce qui est mon cas) on perd vite l’aisance orale. On cherche sans arrêt les mots, on se braque sur l’accent alors qu’en fait il faut foncer. On m’a toujours dit, l’essentiel est de réussir à se faire comprendre sans faire des belles et grandes phrases. Pour comprendre, surtout pour la lecture, j’ai plus de facilités et ma liste de vocabulaire s’est beaucoup allongée ces dernières années. Mais en tout cas, l’anglais est mon focus pour les prochaines années, atteindre un meilleur niveau que le professionel 🙂

  4. […] comme je le soulignais dans l’article “Faut-il bien parler anglais pour voyager à New York “, j’ai un niveau d’anglais pro car j’ai la chance de pouvoir […]

  5. Loïc dit :

    Dis donc, ça donne envie de (re)partir tout ça !
    Et puis j’avoue qu’une fois qu’on a eu la chance de passer un peu de temps à l’étranger, on voit véritablement l’anglais d’une autre manière.

    Finalement c’est vraiment un plaisir de pouvoir communiquer avec tous ces gens qui ne parlent pas un mot de notre langue ! Tout un univers à découvrir, et lorsqu’on a commencé, on ne s’arrête plus je crois…

  6. […] vous invite aussi à découvrir l’article faut-il bien parler anglais pour un voyage à New York ? Je vous donne quelques conseils et astuces pour ne pas être ennuyé par ce […]

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *