16/09/2016 | Houston Bowery Wall, street art à Manhattan

JETEZ UN COUP D'OEIL !

 


Hi,

Comment allez-vous ? Je suis étonnée que vous soyez si peu à avoir tenté votre chance pour le jeu concours Oliver Twist dans le précédent post ! C’était une chouette opportunité 🙂 Tant pis ! 🙂

Depuis un bon moment, j’avais envie de vous parler de Houston Bowery Wall. Pour le street art à New York, il n’est pas nécessaire de s’éloigner à Brooklyn, Queens ou le Bronx pour admirer le travail des artistes. Effectivement à Manhattan, il y a plein d’endroits aussi : Spring Street, Freeman Alley, Mulberry Street mais aussi Bowery Wall, certainement l’un des murs les plus renommés aux Etats-Unis. Situé au croisement de Houston & Bowery Streets, c’est un lieu unique et sacré dans la culture du street art.

Plusieurs fois dans l’année, à Bowery Wall, de grands artistes du milieu viennent y déverser leur talent. Cette initiative a été mis en place par Goldman Properties (proprio aussi de Wynwood à Miami) pour mettre en vedette des artistes de rue du monde entier. C’est incroyable.

Le résultat est toujours magnifique comme ce dernier chef d’oeuvre Story of my life réalisé par Logan Hicks, qui m’a donné envie de rédiger l’article (j’aurais du le faire depuis quelques années déjà!!). Dans cette représentation, l’artiste met en évidence son passé, présent et futur à New York avec des personnes qui l’ont marqué toute sa vie. Sur la toile, la scène se déroule dans le quartier de SoHo, car c’est là que Logan Hicks découvre ses premières galeries d’art à son arrivée à New York. Tous les magazines locaux ont en parlé ces dernières semaines : Gothamist, The New York Times, ….

Retna, Barry McGee, Shepard Fairey et bien d’autres sont aussi passés par Bowery Wall. Mais n’oublions pas surtout le talentueux Keith Haring qui y a peint sa première fresque en 1982. Malheureusement, il ne fait plus partie de ce monde.

Alors si vous avez envie d’accorder un peu de temps au street art, qui fait partie de la culture new-yorkaise, passez par là. Vous pourrez prendre plein de photos à poster sur Instagram ou Facebook 😉 N’hésitez pas à relire mon article sur mes conseils pour prendre mes photos de voyage !

A bientôt !

Photo © Logan Hicks

5 petits mots

  • Marie dit :

    Le street Art à New York, c’est vraiment quelque chose !! Il y a en tellement à voir et de tellement de sortes différentes ! Je me rappelle de ce chemin en basket, qui m’a fait lever la tête et apercevoir ce parapluie rose accroché à un arbre…
    Super oeuvre que celle que tu as partagée dans cet article !

  • Stephanie dit :

    J’adore le street art, j’essaie toujours d’en trouver dans toutes les villes où je vais !

    • Viviane dit :

      Le street art est incontournable à Ny, il fait partie de sa culture. On ne peut pas passer à côté. Personnellement, j’ai été aussi subjuguée par Wyndwood à Miami, des beaux walls à LA, sans oublier Melbourne en Australie ☺️

  • Marine dit :

    Bonsoir Viviane !

    J’adore votre site ! Hyper complet, claire et une mine d’information que je n’ai pas encore totalement parcouru…
    Dis-moi, je pensais aller à Bushwick pour le street art et je voulais avoir ton avis. Est-ce qu’il ne serait pas mieux que je ne fasse que les rues que vous indiquez plus haut car il s’agira de à première fois à New-York.

    • Viviane dit :

      Hello Marine !
      Merci beaucoup pour ton retour sur mon blog, ça fait vraiment plaisir à lire 🙂
      Tu peux te concentrer sur les rues que je cite mais tu restes sur Manhattan et pour moi les meilleurs street art de New York se trouvent à Bushwick et Williamsburg. Je t’invite à pousser la promenade dans ces zones. Tu as plus de détails sur ces endroits dans mon guide Take me to New York disponible via ce lien : http://www.shopwlny.com/produit/guide-papier-new-york/
      Bonne journée,
      Viviane

Laisser un commentaire !

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs avec * sont requis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.