Le blues du retour de voyage … à Paris

Ma vie à Paris

 

 

Un jour, puis deux jours, ensuite trois jours, …. dix sept jours aujourd’hui depuis mon retour de voyage à New York le 14 août. J’ai pris le temps de rédiger ce nouveau post pour prendre du recul sur mes émotions. Comme je vous le disais sur mon compte Instagram, mon séjour de cet été à New York m’a énormément reboosté, inspiré, notamment pour divers projets professionnels à venir. Je suis donc contente d’être revenue malgré tout en Ile de France pour mettre en oeuvre rapidement tout cela, me surpasser comme j’essaye de le faire chaque jour. Comme dit le proverbe “Everyday is a new challenge in fact everyday is Day 1“.

En revanche, j’étais affreusement sceptique de reprendre ma routine, en Ile de France, notamment à Paris que je fréquente quasiment tous les jours. Ville à faire rêver le monde. Ville de la jeunesse. Ville de la mode. Ville d’histoire. Ville majestueuse. Ville mystérieuse. Ville idyllique. Ville de l’amour. Ville gourmande. Ville cosmopolite. Ville de la liberté. Ville de la gastronomie. Paris, je l’aime pour cela. Alors pourquoi ce scepticisme ? Parce que je n’arrive plus à rester indifférente face au comportement et à l’attitude de certains citoyens, même s’ils ne s’adressent pas à moi. Est-ce à cause du blues après le retour du voyage ? Je n’en suis pas certaine car ce sentiment ne part plus, il est toujours là. Le manque de discipline, de respect, de solidarité, de joie, de certains habitants dans cette ville m’effraient. Bien heureusement, tout le monde n’est pas comme cela, il y a des exceptions en Ile de France et encore heureux dans le reste de notre pays car Paris n’est pas la France, n’est ce pas Nathalie Portman 😉

Plus je voyage, plus j’ai du mal à tolérer, à accepter, ces comportements. Pourtant, voyager, c’est l’ouverture d’esprit assurée, non ? Je suis censée être encore plus tolérante …. Bah non, voyons ! J’ai du mal pour ces choses là.

Exemple tout frais : tu arrives dans un centre commercial, l’agent de sécurité te contrôle en raison des risques éventuels d’attentat. Tout le monde essaye de faire la queue pour passer chacun son tour …. Mais non …. tu as ce citoyen qui arrive devant toi sans gêne et te passe devant. Où est le respect ? Ce cas est fréquent à Paris. Difficile de me faire croire le contraire, je le vis et le vois constamment.

Pourquoi certaines regardent de haut cette femme resplendissante, alors qu’elles pourraient lui faire tout simplement un compliment ?

Pourquoi le sourire est-il si rare sur les visages ? Est-il payant ? Synonyme de faiblesse ?

Pourquoi la solidarité semble être au rendez vous quand des événements tragiques se produisent ? On oublie tout après et c’est chacun pour soi.

Pourquoi ces personnes ne laissent pas descendre les passagers du wagon avant de s’y intégrer ? Ou se précipitent pour avoir un siège alors que nous avons la chance d’avoir nos deux jambes en bonne santé ? 

Pourquoi l’apparence est elle si importante ? 

Et j’en passe ….

Je ne sais pas si c’est le blues du voyage qui me fait ressentir cela mais chaque retour est plus difficile à accepter dans ces conditions, même si ce n’est parfait nulle part ailleurs. Mais ces points là font déjà une énorme différence. Encore une fois, je suis heureuse de mettre les pieds quasiment tous les jours dans la capitale pour y travailler puisque j’habite en proche banlieue mais cela commence vraiment à m’affecter et ne me donne qu’une seule envie : repartir, explorer, m’évader. J’ai même pensé à faire un tour du monde avec mon compagnon mais je crains bien que le retour soit extrêmement délicat à vivre alors je n’y pense même plus.

Et vous, que pensez vous de tout cela ? Quels sont vos conseils pour mieux vivre cette situation ?

Personnellement, voici mes recommandations top 3 :

  • –  Voir sa famille et ses amis pour passer de bons moments, oublier tout cela
  • – Se focaliser sur le positif, être optimiste
  • – Penser au prochain voyage pour se projeter à moyen terme

Je vous embrasse à très vite !


Retrouvez moi sur Instagram @we_love_new_york // Facebook @blogwelovenewyork

Abonnez vous à droite à la newsletter 🙂


On partage ?