Les brownstones à New York : mon coup de coeur !

Que faire à Brooklyn, Que faire à New York ?

J’adore me promener dans les allées d’Upper West Side à Manhattan, de Fort Greene ou encore Park Slope à Brooklyn pour y croiser tout simplement des brownstones. J’ai eu un gros coup de coeur pour ces maisons en grès dès mon premier trip à NY. Les brownstones à New York sont aussi reconnaissables pour leur disposition, alignées les unes sur les autres sur une même rangée entre deux rues ou avenues et puis impossible d’échapper à leur beau style victorien. Aujourd’hui, plusieurs d’entre elles ont été rénovées pour accueillir des familles bourgeoises. Auparavant au 19ème siècle, elles avaient été construites par les classes moyennes.

Et puis des brownstones, vous en avez aussi vu tout au long de votre enfance et adolescence dans les séries, par exemple Cosby Show ou Sex & The City. Lors de mon dernier voyage, j’ai logé dans une brownstone à Brooklyn et je n’étais entourée que de brownstones devant le beau parc de Fort Greene Park. Elles apportent un charme incroyable à Brooklyn surtout à la fin de l’hiver quand les feuilles des arbres repoussent à l’arrivée du printemps.

Brownstones-de-New-York Les brownstones à New York : mon coup de coeur !

Le grès brun, riche en oxyde de fer rouge provient de diverses carrières se trouvant à proximité de la ville de New York : le Connecticut, la Pennsylvanie et le New Jersey. Vous remarquerez que la plupart des entrées de ces maisons sont habillées d’un bel escalier imposant où l’on se poserait des heures pour lire un bouquin. Une brownstone peut être divisée en plusieurs appartements, ce qui est souvent le cas, ou bien elle n’est habitée que par un seul propriétaire.

Pour vous apporter plus d’informations sur le sujet, j’ai tenté de trouver la première brownstone construire à NY mais impossible de mettre la main dessus. Si vous avez la réponse, n’hésitez pas à laisser un commentaire car je suis intéressée de le savoir 😉 Pour finir, je vous laisse lire l’article en anglais du NY Times “Saying Goodbye to the Face of New York’s Brownstone”. Très intriguant !


On partage ?