19.06.2014 - Actualités, événements, symboles, musique sur New York

L’interview du réalisateur Nathan Cahen, accro à New York

 

nathan cahen accro à new york

 

Il y a quelques jours, j’ai découvert sur le site Vimeo un court métrage tourné à New York “There is no place like home” par le jeune réalisateur parisien Nathan Cahen. Accro à New York, ce film (vous pouvez le visionner à la fin de l’article) est une sorte de déclaration à la ville qui ne dort jamais mais aussi un appel au voyage. Ayant eu le coup de coeur pour le travail de Nathan, j’en ai profité pour lui poser quelques questions. Ca faisait d’ailleurs un moment que je n’avais pas publié ce type de post !

Bonjour Nathan, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nathan Cahen, je suis un jeune réalisateur/producteur parisien de 25 ans. Véritable passionné du cinéma et amoureux de l’image, je consacre tout mon temps à KN FILMS, ma société de production créée depuis 2 ans et demi, avec laquelle je produis et réalise courts métrages, publicités, clips et interviews.

Pourquoi avoir choisi New York pour ton court-métrage ?

J’ai eu l’opportunité de partir à New York en Mai avec tout mon matériel et je me suis fixé l’objectif de revenir avec un petit film. Sans savoir vraiment ce que j’allais filmer, je savais que New York allait me fasciner et m’inspirer, comme d’habitude, et je partais toute la journée, caméra à la main, parcourir les quartiers de Big Apple dans le but de faire un maximum d’images.

 

10473929_10154243856065246_725299090_n

nathan cahen accro à new york

 

Quel matériel as-tu utilisé ?

Je ne me déplace jamais sans mon Canon 5D Mark II avec lequel je réalise toutes mes vidéos. C’est très peu encombrant, on peut l’emmener partout et il tient dans un sac. L’idéal pour partir filmer dans les rues de New York des jours entiers. J’ai également utilisé un petit travelling « maison », qui m’a beaucoup servi pour donner plus de vie et de mouvement aux plans.

Selon toi, quelles sont les grandes différences entre les mégapoles Paris et New York ?

New York est beaucoup plus vivant que Paris selon moi. Tout bouge, tout va vite, il n’y a pas le temps de s’ennuyer ni même de se reposer. C’est la ville qui ne dort jamais et ça porte très bien son nom. Il y a une sorte d’énergie créatrice qui se dégage de cette ville et pour un jeune comme moi qui débarque seul avec sa caméra, il n’y a pas meilleur endroit. C’est tout simple mais le seul fait d’avoir des métros et des bars ouverts toute la nuit, ca donne plus de liberté. Ce sont ces petites choses qui font que New York à un petit plus pour moi.

 

nathan cahen accro à new york

 

Quel est ton pon point d’intérêt incontournable à New York ?

Williamsburg, l’endroit est cool. C’est très vivant et il peu y avoir une vraie vie de quartier. C’est le Brooklyn un peu artiste, hipster et c’est marrant de se balader dans la rue là bas. En plus il y a des supers friperies avec des fringues pas chères et collectors (Buffalo). Et même un très bon restaurant français dans une petite rue, Le FADA.

As-tu une adresse favorite pour manger à New York ?

Chez Casimir. C’est un restaurant français dans East Village, tenu par 3 amis parisien Simon, Antonin et Arthur. L’ambiance est top et c’est excellent. Il y a un petit jardin qui est très agréable pour manger l’été, la journée comme le soir. Ils sont jeunes, super accueillants et le chef est très sympa, rien de tel pour manger un bon confit de canard à New York.

 

10470655_10154243856080246_1941553197_n

 

Et une anecdote drôle à partager ?

J’ai habité il y 5 ans, pendant quelques mois à Brooklyn, pas loin de Prospect Park. Il y avait un sans abri en bas de l’immeuble ou j’étais. On s’appelait « Buddy, my friend.. ». Quand j’y suis retourné cette année, je suis retourné marcher dans les rues de ce quartier pour me rappeler des souvenirs. Je suis tombé sur le sans abris et après 5 minutes de discussion, il m’a reconnu. Ca c’est une sacrée anecdote!

A ton avis, New York en 2050 ressemblera à ….

New York en 2050 ne sera pas très différent. Peut-être encore plus de building et de verticalité mais le melting pot et la pluralité des gens seront les mêmes. Enfin, je l’espère.

Pour terminer, as-tu un message pour We Love New York ? Peut-être un article ou une rubrique favorite ?

Un grand merci à We Love New York pour cette interview. Super blog que j’ai découvert sur Facebook puis sur internet. Mention spéciale à la rubrique Lifestyle qui est pour moi très représentative de l’état d’esprit de New York avec plein d’actualités, de photos et d’événements.

 



  1. Martine dit :

    Bravo pour cet interview digne d’une pro journaliste…d’une bonne pro parce que certains soi-disant pro ne “volent” pas haut !
    Découverte de ce réalisateur avec des photos de personnages new-yorkais comme je les aime : des “gueules”souvent attachantes.
    A bientôt.
    Amicalement.
    Martine

  2. Vy dit :

    Super cette interview et vidéo, inspirantes et qui permettent de s’évader vers la grosse pomme. L’anecdote est très émouvante aussi. Par contre, juste un tout petit détail, dommage que les 2 restaurants a New York que Nathan a recommandés sont français (enfin, ça fera le bonheur des expats!).

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *